[Coup de gueule inside] Plus jamais je ne m’abonnerai à Bouygues Telecom

En passant

Plus jamais Bouygues Telecom pour m’abonner à Internet : lorsque j’habitais un logement de fonction, j’étais soi-disant éligible au câble. Le technicien arrive chez moi et ne trouve nulle part dans le bâtiment le boitier où intervenir pour me permettre de recueillir le signal. Une enquête technique est demandée à la hiérarchie. 3 semaines après, on m’appelle pour m’informer que l’enquête a donné que mon immeuble étant beaucoup trop ancien, ils ne sont pas aperçus que le réseau câblé de mon immeuble n’est pas raccordé à celui de la rue et que c’est sans espoir de réalisation. On me demande de gentiment restituer les équipements. J’ai eu un peu le sentiment qu’on me disait d’aller me faire voir.

Le scénario se reproduit 3 ans après les faits: j’emménage bientôt dans une résidence avec une petite ambiguité sur l’adresse: elle est différente pour les lettres et les livreurs (l’une indique juste ma résidence, l’autre la rue parallèle, avec le même numéro).

Lorsque j’étudie l’éligibilité sur la première, zéro retour. Lorsque je l’effectue sur l’autre, ce que m’a conseillé un tartempion du service commercial de Bouygues, je suis éligible à 1 Gbps FTTH. Je ne vais pas me priver.

La semaine précédent le RDV, je reçois 5 appels avec message sur mon répondeur et 5 SMS me harcelant au sujet du fait que mon RDV est confirmé avec le technicien ce samedi. Comble du comble, il ne se présente pas.

J’appelle le service clients de ma propre initiative pour avoir des nouvelles. On me redirige vers un médiateur du service FTTH qui m’explique qu’il y a erreur sur l’adresse et que je ne suis éligible à rien. Par conséquent, pas de geste commercial possible, et je suis de nouveau gentiment invité à restituer mes box…

Je pense que Bouygues abuse complètement des fausses éligibilités et se paie complètement la tête de ses (ex-futurs) clients. Avez-vous vécu des cas similaires de votre côté avec Bouygues? Je n’ai jamais eu ce genre de problème avec la concurrence. Et pour ma part, je ne tenterai jamais une troisième fois.

Medion Akoya P55000 23,6″ : l’écran/la marque qui m’a pourri la vie!




~100€

Je crois que je vais encore mériter, à juste titre, ma médaille de râleur invétéré! Mais l’histoire que je vais vous compter est en tous points véritable.

J’ai commandé sur Cdiscount cet écran Medion Akoya P55000 en vente flash à 99€, croyant faire une bonne affaire.
J’ai également passé commande d’un second bras articulé pour le fixer dessus, et faire de la place sur mon bureau.
Première mauvaise surprise: le fait de démonter le pied de ce Medion laisse place à un trou béant avec plein de fil électriques visibles à l’intérieur de l’écran.
Là où ça me gène plus que ça, c’est que l’arrière de mes écrans est un lieu de sieste privilégié pour mon chat… et là où il se frotte, il laisse plein de poils, ce qui risque de l’abîmer en cas d’infiltration! 😀

Bref, l’idée était de faire ça:

J’avais prévu d’en faire usage pour du développement informatique. Sauf que, déçu autant par la qualité de fabrication, que j’ai trouvée très bas de gamme, que par la qualité d’affichage, même en DVI, de simples caractères de texte (trop flous), j’ai décidé de le rétracter et de le remplacer par un autre écran. Et c’est là que la galère commence.

La partie du bras articulé que j’avais vissée au dos de ce Medion était impossible à retirer: et pour cause, les deux vis du bas tournaient sur leur axe indéfiniment, sans se dévisser!
Probablement les pivots d’accueil des vis à l’intérieur de l’écran qui ont dû se défixer.

Au bout d’une heure de galère, j’ai dû me résoudre à casser les fentes à vis en arrachant le plastique autour des trous, pour récupérer la précieuse pièce de mon bras Kensington.

Sauf que pendant la manœuvre, et bien que posé à plat sur un lit, l’écran se targue d’une profonde entaille au milieu du LCD, que je cherche toujours à expliquer!!!???
Pourtant, il n’a été en contact avec aucun objet pointu ou même dur!?

Ni une ni deux, je fais appel au SAV de Medion pour expliquer la situation, en espérant que le constructeur se montre compréhensif et accepte de me reprendre en garantie cet écran à la qualité que je trouve discutable et à la fragilité que je trouve excessive. Évidemment, celui-ci a refusé, malgré ma lourde insistance!

Heureusement que je ne l’ai pas payé plus cher que ça, parce que franchement, même gratuitement, je ne m’équiperai plus jamais de produits Medion, surtout vu l’attitude du fabricant vis-à-vis de cette mésaventure!

Quant à l’écran, malgré son horrible rayure qui gène énormément la lecture, j’ai décidé de le garder comme second écran pour mes PC portables pro et perso. Car en effet, ce n’est pas chez les radins du bon coin que je vais réussir à en tirer un bon prix dans un état pareil! En comptant l’Iiyama que j’ai acheté pour remplacer ce Medion (qui lui offre une bien meilleure qualité sur tous les plans), je me retrouve donc avec ça dans ma chambre:

Espérons que mes coups de malchance avec les produits high tech ne finissent pas par me faire manquer de place…

Note: 0/5

Avantages
Inconvénients
+ Rien! – La qualité de fabrication
– La qualité d’affichage
– Le plastique bas de gamme
– Le trou béant quand on démonte le pied
– Le SAV Medion incompréhensif!

J’ai testé pour vous: Le service clients Nespresso… et il ne m’a pas plu!

Tout mon entourage (et moi par le passé) s’imagine que le service clients Nespresso est irréprochable, à l’image de la luxueuse marque du café helvétique de Georges.
Et bien j’ai eu l’occasion de le tester, et croyez-moi, c’est loin d’être aussi rose que je ne l’imaginais! Explications.

J’ai passé sur le site Nespresso.fr deux commandes de capsules, avec comme mode de livraison la seule option payante; le service Nespresso Your Time, qui permet de se faire livrer, moyennant 3€, dans la journée par coursier.

A deux reprises, le coursier ne s’est pas présenté dans son horaire de livraison. J’ai donc dû contacter le service clients de ma propre initiative, pour débloquer le colis.

La première fois, j’ai contacté le service clients 24 heures après le jour de la livraison. On me l’a reprogrammée, et je me suis fait livrer 3 jours après la commande, soit l’équivalent de la livraison postale, gratuite, elle.

La seconde, j’ai contacté le service clients le jour-même, juste à la fin du créneau horaire du livreur, auquel il ne s’est pas présenté. En guise de rassurement, mon interlocuteur s’est contenté de me dire d’attendre une demie-heure de plus, et que si le livreur ne se pointait pas dans celle-ci, c’est qu’il ne se pointrait plus (dans la journée).

J’ai été appelé et livré le lendemain par la société ColiZen, qui m’a finalement livré 24 heures en retard. Manque de bol, les deux barettes de Bukeela ka Ethiopia ont été remplacées par deux barettes de Décaffeinato Lungo (et je ne suis pas buveur de déca!). Peu après, ma machine tombe en panne. Je décide donc de la remplacer.

J’ai donc rappelé le service clients Nespresso, afin d’essayer de demander, en guise de réparation pour les 3 préjudices subis, une petite réduc’ pour commander une nouvelle machine.

Le service clients m’a alors dit avoir transmis ma demande à qui de droit, et que je devais être rappelé… sous 3 jours. Chose qui n’a pas été faite.

Bref, je ne sais pas pour vous, mais mon sentiment personnel est que, malgré ses couleurs et son idole charmeuses, le luxe de ses boutiques, et le sens relationnel de ses vendeurs, la marque Nespresso a tout de même un gros point faible: la qualité de son service clients! 🙁

What else…