ROM Dark ParanoidAndroid 2.30 pour Samsung Galaxy S3



Source de l’image: Topic officiel de la ROM Dark ParanoidAndroid


Mise à jour du 26 octobre 2012

Le tethering semble ne pas marcher avec cette ROM (l’appareil n’émet pas de réseau Wifi), par contre, contrairement à ce que j’avais dit, la ROM inclut bel et bien un outil de màj OTA, Goo Manager. En revanche, son usage n’est pas très pratique: il propose de télécharger la ROM, mais pas de la flasher lui-même. Il faut donc aller la chercher dans le dossier goomanager sur la carte SD interne et la flasher manuellement avec CWM (si vous possédez déjà une ROM Dark ParanoidAndroid, wipez seulement le cache pour ça, il ne s’agit que d’une mise à jour de la ROM courante).

La note finale reste inchangée.

Basée sur la ROM ParanoidAndroid, cette ROM se veut être sa copie conforme, mais avec un thème plus sombre, probablement dans un souci d’économie d’énergie.

Pourtant, en me basant sur mon test récent de la ParanoidAndroid classique, j’ai constaté que cette ROM n’a pas hérité des aléas de stabilité et de fluidité de sa grande soeur (12057 au test AnTuTu Benchmark avec Kaspersky et Tasker en tâches de fond – ne rentre pas en compte dans la note finale, c’est juste pour info). Et c’est tant mieux, car cette ROM bat toutes les autres ROMs Jelly Bean que j’aie testées sur Samsung Galaxy S3 dans ces deux domaines. Aucun plantage, aucun ralentissement, cette Dark ParanoidAndroid est vraiment bien faite. Il était temps d’en trouver une! 😉

En revanche, je regrette qu’elle ait bel et bien hérité des problèmes de Wifi de sa grande soeur. En effet, il arrive occasionnellement que le module Wifi ne détecte pas mon réseau, jusqu’à l’éteindre et le rallumer. Par ailleurs, après une mise en veille, il arrive que le module Wifi ne veuille pas se connecter aux réseaux Wifi automatiquement, et que le téléphone reste en Edge/3G. Heureusement, cette fonction est paramétrable, reste à voir l’impact de sa désactivation sur l’autonomie (à venir si possible).

De plus, contrairement à sa grande soeur, cette ROM est malheureusement dépourvue des utilitaires AROMA pour personnaliser son installation depuis CWM, ainsi que de UpdateMe, pour la mettre à jour en OTA, au fur et à mesure de son évolution par le développeur.

Quant à son interface, si l’implémentation de l’interface « tablette » est très appréciable niveau ergonomie (notamment dans le menu des Paramètres), je regrette que son interface toute noire rende plus difficile la saisie de texte avec le clavier d’Android (il est quasi impossible de distinguer les limites des touches) et que l’interface Gmail toute noire empêche la lecture de certains mails dont le texte est bleu ou gris!

Son autonomie est dans les normes des autres ROMs: elle tient la journée en utilisation « normale », et descend jusqu’à 8 heures en utilisation intensive (estimation approximative), notamment du Bluetooth.

Enfin, et contrairement à la ROM ParanoidAndroid classique, cette ROM installe bien les applications du package GApps à flasher séparément pour bénéficier de Google Calendar, Gmail, la Calculatrice…etc., hormis le fait que le package GApps pour Jelly Bean 4.1.2 ou la ROM (je ne saurais dire lequel, raison pour laquelle ce critère ne rentre pas en compte dans la note finale) a eu la très mauvaise idée de fournir, en lieu et place du Lecteur MP3 de base, un lecteur du nom d’Apollo, à l’ergonomie tout simplement redhibitoire, voire au fonctionnement erratique: pas facile de s’y retrouver dans les menus, et arrêter la lecture s’avère souvent problématique, d’autant plus que j’ai constaté que le fait de tuer le processus de ce lecteur dans le Gestionnaire des Tâches ne suffisait même pas à couper le son!?

Au final, cette ROM Dark ParanoidAndroid réussit avec brio les différentes étapes de mon protocole de test, mais son interface noire peut s’avérer déroutante dans certaines situations.

Note: 4/5

Avantages
Inconvénients
+ La stabilité et la fluidité jusque-là inégalées
+ L’ergonomie de l’interface tablette
– L’interface noire inadaptée à certains usages (clavier, Gmail…)
– Les problèmes de mise en veille du Wifi
– Le non fonctionnement du tethering

Voir aussi: Protocole de test des ROMs Android sur Chartouni.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *