0

Quand Samsung essuie la colère de nombreux clients avec une offre de reprise foireuse !

Posted by Raikoryu on 11 septembre 2018 in Bons plans, Humeur, Voyages et vie pratique |


Mise à jour du 17 septembre 2018

J’ai appelé ma banque pour me renseigner sur le côté frauduleux du second prélèvement Evollis.

Ma banque est formelle ; à partir du moment où l’on a volontairement communiqué nos coordonnées bancaires au commerçant, l’opération de prélèvement ne peut être qualifiée de frauduleuse du point de vue de la banque. En effet, une opération frauduleuse est forcément liée à une utilisation de nos coordonnées bancaires qui seraient subtilisées sans notre accord pour les communiquer.

Dans notre cas, il s’agit d’un litige commercial et non d’un litige bancaire. Il faut donc utiliser d’autres recours pour aspirer simplement au remboursement de cette somme.

Cela étant, j’ai appelé ensuite Evollis au sujet de mon téléphone refusé pour cause de téléphone rooté : le monsieur m’a juste dit que « Ces téléphones étant destinés à la revente, il est normal que notre partenaire [le partenaire d’Evollis] ait refusé votre téléphone, car rooté, il n’a aucune valeur sur le marché. »

Il m’a aussi donné une adresse e-mail, pour faire appel de ce résultat. Voici l’e-mail que j’ai donc envoyé à l’instant:

Madame, Monsieur,

Je me permets de vous écrire, par la présente, pour contester le motif de non conformité de diagnostic, que vous évoquez dans le mail que vous m’avez fait parvenir ci-dessous, suite au renvoi de mon Samsung Galaxy S7 pour bénéficer d’une offre de reprise.

Vous avancez, d’une part, que le motif de refus de reprise est pour fait que le téléphone renvoyé était rooté.
Je ne conteste pas en soi le fait qu’il était rooté, cependant, aucun élément au moment de la commande, ni sur le site, ni dans vos CGV, ne laissait à penser que le fait que le téléphone soit rooté était un motif légitime de refus de la reprise.

En effet, le fait de rooter son téléphone est une alteration logicielle très répandue au sein de la communauté d’utilisateurs de téléphones Android, ayant pour but de bénéficier d’une expérience logicielle supérieure aux installations et paramétrages standards proposés par le fabricant. Et à ce jour, je n’ai connaissance d’aucun élément laissant à penser que rooter son téléphone est de nature à le déteriorer, si ce n’est, dans certains cas, un refus de prise en charge par une éventuelle garantie, pourvu que celle-ci soit encore valable.

Dans mon cas, de par son ancienneté, la garantie de mon téléphone était déjà expirée au moment de son retour. Donc le motif d’exclusion de garantie que vous m’évoquez pour cause du root n’est pas recevable non-plus.

En conséquence, j’ai été induit en erreur à effectuer cette commande sur votre site, bien qu’ayant conscience de la présence du root sur mon téléphone, car le questionnaire lié au diagnostic ne portait que sur les éléments physiques du téléphone, et non sur d’eventuelles altérations logicielles. Par ailleurs, je précise que j’ai bien veillé à réinstaller la ROM officielle fabricant avant le renvoi du téléphone et l’ai bien remis aux paramètres d’usine.

D’autre part, vous ne m’avez pas laissé de délai pour contester ce refus de reprise par mail avant de me prélever la différence de 280€, comme vous m’aviez informé que vous le feriez.

Je précise que je n’ai pas l’intention de rétracter ma commande du Samsung Galaxy S9, car je souhaite malgré tout conserver ce produit et ses accessoires commandés sur votre site. En revanche, j’aspire, par le biais de cet e-mail, au remboursement des 280€ prélevés abusivement, ainsi qu’à la validation du diagnostic de reprise de mon Samsung Galaxy S7, afin que celui-ci soit conservé par vos services et que je puisse bénéficer de la promotion sur la reprise, dont vous m’avez privé à tort.

En vous remerciant par avance pour votre diligence à résoudre ce contentieux.

Bien à vous

A suivre…

Comme chaque année soucieux d’écouler ses smartphones fleurons de la gamme Galaxy, Samsung a organisé une fois de plus cette année une promotion intéressante sur son dernier né, le Galaxy S9.

En partenariat avec l’application de paiement Lydia, le fabricant coréen a en effet proposé une promotion sur le Galaxy S9, avec quelques accessoires au choix, cumulant une ODR pouvant aller jusqu’à 200 €, une offre de Lydia de 150 € à dépenser ou virer sur son compte bancaire, auxquels s’ajoute une offre très intéressante de reprise d’un ancien smartphone Samsung.

Et c’est là le plus intéressant : en plus du tarif de reprise proposé (en général en dessous des prix de revente du marché), le fabricant rempile toutefois encore 150 € de plus en prime de reprise. Soit, au total, une réduction pouvant aller jusqu’à 500 €, sans compter le prix proposé pour la reprise de l’ancien smartphone ! Autant dire, du jamais vu !

Sauf que voilà… dans la pratique, cette offre était soumise à conditions : le diagnostic de l’appareil retourné devait correspondre à son état déclaré.

Or, le formulaire proposant de déclarer l’état du téléphone était on ne peut plus rudimentaire : il suffisait de répondre « Oui » ou « Non » à 2 questions, demandant si « la coque était abîmée », et si « l’écran comportait des rayures ». Et c’est tout.

Ensuite, il fallait renvoyer le smartphone à un partenaire de Samsung, Evollis, qui se chargeait de confirmer ou d’infirmer ce diagnostic. En cas d’erreur de diagnostic et donc de refus de la reprise, le client serait débité sur sa CB de la somme de la reprise du téléphone + le bonus de 150 € sur reprise, qui ont été déduits automatiquement à la commande du Galaxy S9. L’ancien smartphone serait alors retourné à l’expéditeur, sous réserve que ce dernier ne conteste pas le résultat du diagnostic, par le biais d’un e-mail lui permettant de le faire.

Tout semblait indiquer que Samsung, qui est quand même une entreprise honnête et à forte réputation, se montrerait clémente sur les diagnostics de validation.

Sauf que, dans la pratique, les nombreux utilisateurs du site Dealabs notamment, qui ont largement profité de cette offre, ont viré au vert après de longues semaines d’attente du verdict d’Evollis.

En effet, à en juger par les nombreux commentaires sur le deal Samsung / Lydia, Evollis en aurait profité pour refuser systématiquement un grand nombre de reprises, ou appliquer des décotes, souvent pour des motifs vraisemblablement dérisoires ou mensongers.

Parmi les motifs invoqués par Evollis :

  1. Des écrans rayés ou cassés alors qu’il ne l’étaient pas
  2. Modèle et IMEI différents de ceux déclarés
  3. Connecteur HS
  4. Téléphone tordu
  5. La vitre tactile se décolle
  6. Téléphone rooté
  7. Tâches lumineuses

De nombreux défauts semblent également avoir été exagérés par Evollis : des rayures superficielles qualifiées de profondes, écrans rayés déclarés cassés…etc. d’autres semblent plutôt être du ressort d’un manque de compétence ou d’outils (trappes SIM n’accueillant pas les cartes SIM – celles de Samsung ont toujours été capricieuses, mais là quand même -, comptes Google associés alors qu’ils ont sûrement ce qu’il faut pour effacer les téléphones, quand bien même ils auraient demandé de le faire avant le renvoi…etc.

Bref, tout ça aurait été crédible s’il ne s’était agi que d’un ou deux clients distraits. Mais vu le nombre de mécontents, tout laisse à penser, du moins aux clients lésés, qu’il s’agit d’un entubage organisé à grande échelle !

Toujours d’après les clients lésés, Evollis serait particulièrement difficile à joindre.

Certains utilisateurs ont commencé à lancer des procédures de médiation (via Medicys), d’autres auraient obtenu un second diagnostic ou un accord (à confirmer) avec Evollis, suite au verrouillage de leur CB contre le prélèvement supplémentaire.

Pour ma part, mon téléphone a été refusé sur simple motif qu’il était rooté. Un motif évidemment irrecevable, puisqu’il n’est fait nulle mention dans les conditions de reprises qu’un téléphone rooté ne serait pas repris. D’autant plus que rooter son téléphone n’a rien d’illégal, jusqu’à preuve du contraire.

De plus, j’ai été débité sans même qu’Evollis ne m’envoie le mail de possibilité de contestation.

Pour le moment, je n’ai pas encore décidé des suites à donner à cette affaire, si ce n’est payer à Samsung une mauvaise pub pour cette opération foireuse par le biais de mon blog et de mon entourage, mais j’invite néanmoins les clients intéressés de commenter cet article en laissant une adresse e-mail valide, à laquelle je pourrai les recontacter pour envisager une action groupée.

L’utilisateur Dealabs Rodelin semble d’ailleurs m’avoir devancé et a mis en place un Excel public pour recueillir l’ensemble des litiges.

Et vous, avez-vous vécu cette mauvaise expérience ? Quel motif Evollis vous a sorti du châpeau ?

Cet article est paru en premier sur Chartouni.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Copyright © 2012-2018 Chartouni.fr All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.