Tutoriel : Faire un downgrade / rétrograder le firmware du casque Bose QC35 [Valable en Mars 2020]

Nombreux sont les possesseurs du célèbre casque Bose QC35 (ou son successeur la version II) qui se plaignent que les versions des firmwares les plus récentes atténuent l’ANC (Active Noise Cancellation).

S’il fût autrefois possible officiellement de rétrograder les versions du firmware du casque pour faire marche arrière sur la mise à jour nuisible, Bose n’a rien jugé de faire mieux que d’ôter cette possibilité à ses clients, juste histoire d’être bien chiant (la société se défend de manière assez évasive avec le fait que la proposition de firmwares anciens n’est plus une tradition et n’est plus en phase avec les besoins du marché, d’après ce que j’ai pu lire de mémoire sur Reddit, au détriment des nombreux clients mécontents).

Par la suite, de nombreux tutoriels (comme celui-ci) sur ledit Reddit ont proposé des versions « tweakées » de l’outil de mise à jour, permettant de contourner cette restriction, mais Bose qui guette, a colmaté des failles, rendant ces outils inutilisables.

Qu’à cela ne tienne, à force de recherches, j’ai réussi à trouver le seul tuto qui permette encore de le faire à l’heure où j’écris ces lignes (mars 2020).

Le voici traduit en français par mes soins :

Important : Cette opération n’est pas sans risques, rappelant que le firmware est le composant logiciel le plus bas niveau de votre appareil, qui permet de piloter ses fonctions vitales. Mal effectuée, elle peut endommager votre appareil de manière irréversible et même le bricker (càd qu’il ne s’allumera plus jamais). Je ne vous conseille de suivre ce tutoriel que si vous avez déjà effectué des flashs de firmware et que vous savez ce que vous faites. Quoi qu’il en soit, vous effectuez ces étapes à vos propres risques et périls et à votre unique responsabilité. Le blog Chartouni.fr et moi-même nous dégageons de toute responsabilité quant aux conséquences de ces manipulations sur votre appareil, quelles qu’elles soient.

  1. Installez la version officielle de Bose Updater ici (Note: à l’heure où j’écris ce tuto, la version actuelle est 6.0.0.4454. Il est probable que les versions ultérieures aient été colmatées par Bose)

  2. Lancez l’outil depuis le site btu.bose.com
  3. Branchez votre casque. L’écran suivant devrait apparaître :
    A ce stade, si vous faites les touches clavier d’affilée A, D, V, flèche haut et flèche bas, vous ne devriez obtenir qu’un bouton « System Information », qui permet de voir des messages d’erreurs du casque (et qui ne sert à rien).

    Dans d’autres cas, vous aurez le panneau de mise à jour recherché, mais sans les versions antérieures du firmware qui s’affichent dans la liste.

    C’est précisément ce qu’on va chercher à rétablir. Débranchez le casque, mais ne fermez pas la page du navigateur.

  4. Rendez-vous sur le repository GitHub du projet.

  5. Sur la page, cliquez sur ced comme indiqué ci-dessous.
  6. Cliquez sur Clone or Download puis Download ZIP.
  7. Une fois le ZIP téléchargé, décompressez-le dans un dossier sur le bureau de Windows.

  8. Fermez l’application Bose Updater depuis la barre des tâches, puis allez dans C:/Program Files (x86) et supprimez le dossier Bose Updater.

  9. La racine du dossier ced-master téléchargé contient un setup BoseUpdaterInstaller_6.0.0.4388.exe. Installez-le. Il va recréer le dossier supprimé. Si le logiciel s’est lancé, fermez-le dans la barre des tâches.

  10. Remplacez le fichier C:/Program Files (x86)/BOSEUPDATER.exe par celui du même nom qui est à la racine du dossier ced-master. Il s’agit d’une version tweakée du .exe, qui va piocher les firmwares dans GitHub.

  11. Double-cliquez sur le fichier BOSEUPDATER.EXE qui a remplacé le précédent et retournez sur la page du navigateur qui était restée ouverte. Branchez le casque.

  12. Dans l’URL du navigateur : https://btu.bose.com/?p=-1#section=xxx, remplacez xxx par start. Cela va relancer l’assistant en court-circuitant l’alerte que votre logiciel est obsolète.

  13. A ce stade, il se peut que l’outil coince ou ne réagisse pas. Répétez l’étape 12 autant de fois que nécessaire, en vous faisant aider du bouton F5 s’il s’impose.

  14. Lorsque l’outil détecte le casque, s’il n’affiche pas le panneau de mise à jour du firmware, refaites la combinaison A puis D puis V puis flèche Haut puis flèche Bas.

  15. Si tout s’est bien passé, vous devriez voir apparaître les version antérieures à votre version actuelle du firmware dans la liste déroulante.
  16. Choisissez la version que vous voulez, et cliquez sur Update Now. Bien sûr, vous le savez déjà, mais n’interrompez surtout pas ce processus sans qu’il n’aille jusqu’au bout !

A priori, ce processus fonctionne aussi avec le casque QC35 II mais je n’ai pas essayé (même procédure).

Je crédite le Youtubeur Martin H pour sa belle trouvaille, qui a été copieusement remercié pour ce tuto, dont l’original en vidéo est ci-dessous :

 

Conseil : Ne cherchez pas à bénéficier d’une offre de reprise avec un téléphone Android rooté

Ne cherchez pas à bénéficier d’une offre de reprise avec un téléphone Android rooté.

Une mise en garde qui suit cette longue mésaventure Samsung / Evollis.

Soi-disant, d’après Samsung / Evollis, « les téléphones rootés n’ont aucune valeur sur le marché. Or, les téléphones repris sont censés être destinés à la revente. »

Je rappelle qu’un téléphone Samsung rooté fonctionne exactement comme un téléphone non rooté, avec Knox et Samsung Pay, deux features que personne n’utilise, en moins.

Un consommateur averti en vaut deux. Si vous vous posiez la question, voici donc la réponse sur un plateau.

« Web login required: https://support.google.com/mail/answer/78754 », ce problème Gmail qui rend fou!


Google a récemment lancé une offre d’un don de 2 Go gratuits supplémentaires sur son service de stockage en ligne Google Drive, en contrepartie de la vérification des paramètres de sécurité de son compte.

De nombreux utilisateurs se sont ainsi retrouvés dans l’impossibilité d’accéder à leur messagerie depuis Thunderbird, à cause de ce message vachement casse-c**illes :

Peu importe le nombre de fois où vous indiquez votre bon mot de passe, que vous ne le changiez…etc. rien à faire !
En cause : la fameuse 2-steps verification de Google, qui, sous-prétexte de garantir la sécurité de votre compte, sur-verrouille les accès dans tous les sens.

Voici ce qu’il faut faire pour corriger ce problème : activer la 2-steps verification (désolé si les menus sont en anglais dans mon article, cherchez l’équivalent dans votre langue si elle est différente 🙂 ).

1. Allez dans Gmail via un navigateur Internet.
2. En haut à droite de votre compte, cliquez sur la pastille ronde avec la première lettre de votre prénom dedans, puis cliquez sur Mon Compte.


3. Dans l’écran suivant, cliquez sur « Sign-in and Security »

4. Cliquez sur « Signing in to Google »

5. Cliquez ensuite à droite sur « 2-steps verification »

6. Cliquez sur « Start Setup » et suivez l’assistant.
7. Indiquez un numéro de téléphone mobile (sic!) et laissez-vous envoyer un texto avec un code.
8. Sur l’étape suivante, saisissez le code reçu par texto.
9. Cliquez ensuite sur « Trust this computer ».
10. Confirmez.
11. Cliquez sur « Reconnect my apps ».
12. Choisissez les options « Mail » et « Windows Computer » (celui qui désigne l’ordinateur qui a le problème)
13. Cliquez sur « Generate ». Google génèrera un mot de passe pour laisser ce PC se connecter à votre compte Gmail.
14. Recopiez le mot de passe (les espaces sont ignorés par le curseur)
15. Utilisez CE mot de passe pour vous loguer à Thunderbird.

Normalement, Thunderbird devrait se remettre à télécharger vos messages.
Et si Google a cherché à nous simplifier la vie, c’est un peu raté… 😀