0

Test de la Batman ROM pour Galaxy S7

Posted by Raikoryu on 17 septembre 2017 in ROMs, Tests et avis |


Après 6 mois sous l’excellente ROM Superman pour Samsung Galaxy S7, et après le test ensuite assez médiocre de la LineageOS, j’ai ensuite testé la Batman ROM.

Du même développeur que la Superman ROM (à quand la ROM Wonder Woman ? 🙂 ), cette ROM est en fait un portage de la ROM Nougat du Samsung Galaxy S8 sur le Galaxy S7.

Elle offrirait les bénéfices du S8 sur le S7, mais ne les connaissant pas, je ne vais pas m’attarder dessus.

De manière générale, cette ROM est stable, fluide, assez autonome (1 journée sur batterie avec mes apps contre une demie avec la Superman encrassée que j’avais) et bourrée de paramètres utiles.

On peut également personnaliser à fond son installation avec l’installeur AROMA embarqué, et peaufiner la ROM avec le kitchen Batman fourni.

L’interface est somme toute assez jolie (avec Nova Launcher que j’utilise de longue date):

Cependant, cette ROM jouit de 4 défauts, dont trois majeurs et un critique :

1/ Le contrôleur de volume est très capricieux ; avec un casque bluetooth connecté (testé sur JBL Everest 300), il est impossible d’augmenter ou diminuer le volume lorsqu’on est dans la partie rouge de la réglette volume. Il faut donc utiliser les boutons du téléphone, sinon, on entend le son baisser un moment puis revenir au même niveau ! Chiant.

2/ Le son d’applications comme Deezer a tendance à se mettre en pause tout seul. Je n’ai pas eu ce problème sur d’autres ROMs, et les applis de maintenance de Samsung ne semble pas en être responsables.

3/ Comme sur la ROM LineageOS ou toutefois sur cette dernière, c’est systématique, il arrive de temps en temps qu’un interlocuteur qui m’appelle ne m’entende pas du tout. Il semblerait que ce bug soit dû à la fonctionnalité embarquée d’enregistrement des appels. Je conseille donc de désactiver celle-ci et d’installer l’application CallU, qui est bonne dans ce domaine.

4/ Lorsqu’on change de carte SIM sur cette ROM, elle affiche un message comme quoi il faut redémarrer le téléphone pour prendre en compte le changement de carte SIM. Sauf que… ce message s’affiche dès le redémarrage également, et ce, indéfiniment. La purge du cache, ainsi qu’une réinstallation « dirty » de la ROM n’ont pas suffi à résoudre le problème.

Sur le topic de XDA, des utilisateurs ayant signalé le problème se sont vus accusés d’utiliser un téléphone défectueux. Scandaleux…

Bref, une excellente ROM, mais dommage que les yeux soient fermés sur le bug critique de la carte SIM, qui m’a valu d’essuyer de durs plâtres en déplacement à l’étranger !
Je salue les efforts du développeur en donnant la moyenne.

 
Note: 3/5

Avantages
Inconvénients
+ La bonne qualité générale de la ROM – Le volume incontrôlable
– Les problèmes aléatoires d’appels
– La musique qui se coupe toute seule
– Le bug critique sur le changement de carte SIM

 

2

Test du casque Bluetooth JBL Everest 300

Posted by Raikoryu on 27 août 2017 in Matériel, Tests et avis |

Mise à jour du 11 octobre 2017

Il m’a paru utile de signaler que les problèmes de commandes Back/Forward semblent fonctionner beaucoup mieux avec un iPhone SE que sur le Samsung Galaxy S7.

Par ailleurs, la portée est un tout petit peu meilleure avec l’iPhone.

Malgré ces nouveaux éléments, la note finale du casque reste inchangée.




J’ai acheté ce casque en remplacement de mon Plantronics BackBeat, tombé en rade au bout de 2 ans de bons et loyaux services.

Ce JBL Everest 300 a un design magnifique, et est confortable sur les oreilles.

La qualité de son pour un non-mélomane comme moi est très bonne avec Deezer et pour les podcasts radio. Le son est bien équilibré.

Cependant, pour ceux comme moi qui ont eu une tonne de casques bluetooth différents entre les griffes, les boutons de celui-ci sont un peu déroutants.

A commencer par le bouton en bas à droite à l’arrière de l’oreille droite ; sur de nombreux modèles concurrents, ce bouton correspond au Volume Down.

Sur ce casque, il s’agit d’une fonctionnalité pour l’appairer à un autre casque bluetooth pour partager l’audio.

Une fonctionnalité toute aussi déroutante qu’inutile, de mon point de vue. En effet, à chaque fois que je veux baisser le volume, j’ai tendance à appuyer dessus et à la déclencher.

En résultat, un message vocal avertit que la fonctionnalité a été déclenchée et que la recherche de casque est lancée. Il est impossible de l’interrompre sans éteindre et rallumer le casque, si on veut continuer à écouter de la musique. Très agaçant, et il n’est pas possible de désactiver le bouton.

Les contrôles de volume, eux sont placés sur l’oreille de gauche.

Ce qui aurait été pratique, c’est que les boutons de droite soient consacrés à la navigation des morceaux (Forward/Back) dans les playlists.

Mais celui du haut correspond à l’allumage du casque et celui du bas à la fonction inutile sus-citée.

La navigation de playlist, elle, se fait par le bouton central de l’oreille gauche : 2 tapes pour du Back et 3 tapes pour du Forward.

En pratique, cela ne fonctionne pratiquement jamais : les commandes sont la moitié du temps ignorées, et quand ça fonctionne, les deux sont pris en compte comme du Forward…

L’autonomie est correcte : une douzaine d’heures selon mes mesures (souvent peu précises, pour être honnête).

L’appairage est aisé et a peu de couacs : la reconnexion à deux appareils est automatique lorsqu’on rallume le casque, et il est rare que ça bogue. Un bon point !

Quant à la portée, elle est aussi mauvaise que celle de tous ses concurrents que j’ai eus entre les mains : à 5 mètres sans murs, ça crachotte. A 7 mètres, on n’entend plus rien !

Dernier désagrément : l’extinction automatique du casque au bout de quelques minutes de pause. Les autres apprécieront, moi je n’aime pas.

Bref, au final un casque confortable, assez autonome, et à la bonne écoute, mais qui pêche par une portée merdique, et surtout une disposition de commandes sur le casque absolument exécrables !

Note: Il est recommandé par certains forumeurs de mettre à jour le firmware de ce casque en cas de problèmes d’appairage. Un logiciel Windows est fourni pour ce faire et mettre à jour le casque en USB (mais à l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai pas réussi à retrouver cet outil…).

Testé avec un Samsung Galaxy S7 et un iPad Air 2.

 
Note: 4/5

Avantages
Inconvénients
+ La bonne qualité sonore
+ Le design
+ Le confort
+ L’autonomie supérieure aux concurrents
– L’exécrabilité des commandes sur le casque
– La portée merdique
– L’extinction automatique du casque un moment en pause
– L’entrée jack qui est en fait au format mini-jack

 

0

Test (rapide) de la ROM LineageOS 14.1 pour Samsung Galaxy S7

Posted by Raikoryu on 19 août 2017 in ROMs, Tests et avis |



Cela fait bien longtemps que je ne me suis pas lancé dans le test de ROMs pour appareils Android, faute de temps.

Cependant, il y a environ 6 mois, j’ai eu l’occasion d’installer la ROM Superman (très connue) sur mon S7, et elle fonctionne à merveille.
Je n’ai même jamais conservé une ROM aussi longtemps sur un téléphone Android.

Cependant, avec le temps, elle s’est (logiquement) un peu encrassée, et est devenue lente.

A la recherche d’une ROM connue, j’ai suivi un peu passivement l’actualité, mais beaucoup entendu parler de la ROM LineageOS, nouveau nom des ROMs – autrefois très réputées – CyanogenMod.

Je profite donc de mon tout petit temps libre pour vous faire un petit retour rapide sur la ROM LineageOS pour Samsung Galaxy S7, basée sur Nougat 7.1.1.

Je ne vais pas détailler ici le processus d’installation, un peu long à expliquer pour les néophytes, mais je l’ai flashée « sur du propre », on ne peut plus classique, avec le recovery TWRP.
J’ai ensuite passé quelques heures à récupérer mes apps les plus utiles et toutes mes données.

Dans la pratique, si cette ROM offre des écrans aux paramétrages visuels par défaut très sobres (taille de la police notamment), elle n’offre, via son package par défaut, ni les apps Google indispensables (Calendrier, Gmail, Google Maps, Google Play Store, Youtube…) ni le root. Pour cela, il faut flasher des packages séparément. Un peu fastidieux.

Cependant, il n’aura fallu que quelques heures pour m’apercevoir que cette ROM est inutilisable : en effet, malgré un modem (Wifi, Bluetooth, 4G) globalement satisfaisant, le téléphone ne fonctionne pas : très souvent, les conversations saccadent à mort, et la ligne se coupe au bout de quelques secondes. Cela arrive notamment lorsqu’un casque bluetooth est connecté au téléphone, mais parfois même sans.

Même en 2017, une ROM n’offrant pas le téléphone sur un… téléphone, c’est un peu comme avoir une voiture sans volant… suffisant pour recaler cette ROM d’office.

Autre bug par rapport à Superman : je n’ai paramétré aucun écran de verrouillage, pour revenir directement sur mon écran actif quand je rallume l’écran de mon téléphone. Avec cette ROM, cela a tendance à m’afficher la liste des processus actifs (l’écran avec les cartes à défiler) ou de fermer l’app en cours. Très gênant.

Des membres du forum Hardware m’ont également remonté des problèmes de netteté des photos et de surchauffe, que je n’ai pas vraiment pu vérifier.

Je confirme cependant qu’avec l’app caméra fournie par défaut (celle de Google), l’autofocus est encore plus lent que la lutte contre le chômage en France (façon de parler)…

Quand bien même vous seriez tenté de faire l’expérience, vous pouvez télécharger la ROM LinageOS pour Samsung Galaxy S7 ici.
 
Note: 1/5

Avantages
Inconvénients
+ La sobreté des paramétrages visuels par défaut – Root & Gapps à installer soi-même
– Le non fonctionnement du téléphone
– Le bug du rallumage de l’écran
– L’autofocus caméra beaucoup trop lent

 

Copyright © 2012-2017 Chartouni.fr All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.

PageRank